Site Home   Le genre et la pauvreté       Introduction to Gender and Health   The Gender Lens Tool

Nutrition

Maria

Maria, 33 ans, est mère de deux garçons de 3 et 5 ans. Elle attend son troisième enfant et elle en est à son quatrième mois de grossesse. Elle espère que ce sera une fille. Avec son mari et ses deux fils, elle habite dans un petit appartement de deux chambres. Maria n’a pas travaillé à l’extérieur depuis la naissance de son premier fils. Bien que la famille ait besoin du revenu, elle n’a pas trouvé de services de garde abordables pour ses garçons. Le mari de Maria travaille fort, mais son poste d’ouvrier ne paie que 10 $ de l’heure. Le couple fait vivre la famille avec moins de 2 000 $ par mois et dépense 45 % de son revenu pour le logement.

 

Maria tente de bien nourrir ses fils, mais néglige parfois ses propres besoins. Elle tente d’améliorer son alimentation depuis qu’elle est enceinte. Elle avait commencé à prendre une vitamine maternelle avant même de tomber enceinte, mais elle n’en prend dorénavant qu’une aux deux jours puisque la bouteille est presque vide. La famille a habituellement de quoi se nourrir, mais elle a déjà dû se tourner vers un programme d’aide alimentaire d’urgence, quand des dépenses imprévues ont mis une pression additionnelle sur la situation financière familiale. La valeur nutritive de la nourriture du programme d’aide alimentaire est généralement bonne, mais elle est limitée par la disponibilité des aliments donnés.

 

1.

Maria risque-t-elle de ne pas obtenir l’alimentation nécessaire durant sa grossesse?

2.

Quels facteurs dans la vie de Maria contribuent à ce risque?

3.

Quels sont les besoins nutritionnels additionnels de Maria maintenant qu’elle est enceinte?