Site Home   Le genre et la pauvreté       Introduction to Gender and Health   The Gender Lens Tool

Aucun pays n’est trop riche pour la pauvreté infantile!

Le niveau de richesse d’un pays ne détermine pas son niveau de pauvreté infantile. Dans les pays industrialisés, le pays le plus riche, les É.-U., compte constamment parmi les pays qui ont les pires taux de pauvreté infantile.[3]

Les pays européens ont, en de nombreuses années, mis au point des politiques familiales pour appuyer toutes les familles qui ont des enfants. Généralement, ces initiatives n’ont pas été introduites à titre de programmes anti-pauvreté; elles étaient universelles et bien financées et servaient à prévenir la pauvreté chez les enfants. Les pays comme le Canada, les É.-U. et l’Australie, qui ont ciblé les prestations aux familles à faible revenu, ont eu beaucoup moins de succès dans la réduction de la pauvreté infantile. Les pays qui ont les plus faibles taux de pauvreté infantile ont les taux les plus élevés d’investissement social. [4]

 

_________________________________

3. UNICEF, Child Poverty in Rich Countries, 2005, Innocenti Report Card No.6. UNICEF Innocenti Research Centre, Florence. www.unicef.org/sowc06/pdfs/repcard6e.pdf. Accès le 12 avril 2006.

4. Site Web de la Fédération pour le planning des naissances du Canada.

All references for this section