Site Home   Le genre et la pauvreté       Introduction to Gender and Health   The Gender Lens Tool

Les femmes en tant qu’aidantes naturelles

Dans la plupart des cas, les femmes sont responsables des soins informels dispensés à leurs parents âgés et à leur conjoint. [22] On affirme que les soins aux personnes âgées sont de plus en plus dispensés par les membres de la famille, puisque le financement est retiré des programmes institutionnels et alloué inadéquatement aux services de soins à domicile. [22] De plus, la situation au Canada est telle que les familles peuvent trouver difficile d’assumer ce fardeau additionnel compte tenu du fait que la grandeur des familles diminue, que la population vieillit et que plus de femmes sont sur le marché du travail.

Voici les résultats d’une enquête sur les principaux aidants des clients passés et actuels des soins à domicile. Ils permettent de constater d’importantes différences dans l’expérience de la prestation de soins par des personnes à faible revenu et par celles ayant un revenu plus élevé. [22]

  • Les aidants naturels ayant un revenu moins élevé se sentaient davantage impuissants, seuls, isolés et mis à l’épreuve que ceux ayant un revenu plus élevé.

  • Seulement 7 % des aidants naturels ayant un revenu moins élevé étaient satisfaits de leur expérience de prestation de soins, comparativement à 50 % de ceux ayant un revenu supérieur.

  • Les aidants naturels ayant un faible revenu étaient plus susceptibles de vivre une absence complète ou une importante baisse des loisirs et une moins grande satisfaction par rapport à leurs relations personnelles comme résultat de leurs responsabilités en matière de soins.

1.

Pouvez-vous penser à des raisons pour lesquelles l’expérience de la prestation de soins diffère chez les personnes à faible revenu et chez celles ayant un revenu plus élevé?

 

 

 

_________________________________

22. Williams, AM, Forbes, DA, Mitchell, J, Essar, M, Corbett, B. The influence of income on informal care giving: Policy implications. Health Care for Women International 2003;24:280-91.

All references for this section