Site Home   Le genre et la pauvreté       Introduction to Gender and Health   The Gender Lens Tool

Mauvaise alimentation et santé

Le lien entre la nutrition et la santé est complexe. Non seulement une mauvaise alimentation contribue-t-elle à la mauvaise santé, mais une mauvaise santé peut entraîner un risque nutritionnel pour la personne concernée. [11] Par exemple, une mauvaise santé peut entraîner des coûts plus élevés au niveau des médicaments et des autres dépenses liées à la santé, ce qui laisse moins d’argent pour la nourriture. Les limites fonctionnelles peuvent créer des obstacles pour l’accès à une nourriture suffisante et de bonne qualité. Cette section mettra l’accent sur les façons dont la mauvaise alimentation contribue à la mauvaise santé, mais n’oubliez pas que le lien entre la nutrition et la santé est complexe.

Une conséquence de la mauvaise alimentation est une perte de poids involontaire, qui est un prédicteur important de la perte osseuse, musculaire et de gras. La perte de poids augmente le risque de fracture de la hanche, de déclin fonctionnel et d’institutionnalisation précoce. Un faible indice de masse corporelle (IMC) est lié à une mortalité accrue. [9]

Quand ils sont hospitalisés, les patients malnutris ont plus de complications et demeurent à l’hôpital plus longtemps. [10]

Un manque de vitamines A, C, D et de zinc, de sélénium et de cuivre peut affecter la fonction immunitaire et accroître la vulnérabilité à l’infection. [3] Par conséquent, les gens mal alimentés sont moins résistants à l’infection et prennent plus de temps à guérir. [8]

Un manque chronique des nutriments nécessaires provenant des fruits et des légumes fait augmenter le risque de cancer et de maladie cardiovasculaire. [8]

Les répercussions de la mauvaise alimentation ne sont pas seulement physiques. Le fait de faire face à l’insécurité alimentaire peut être une importante source d’inquiétude et d’anxiété, et un manque de nourriture peut amener des sentiments de colère et d’embarras. [7]

Ostéoporose

Compte tenu des divers effets de la nutrition sur la santé indiqués ci-dessus, il n’est pas surprenant que la nutrition soit importante dans le développement et la progression de nombreuses maladies et problèmes chroniques. On traite ici de l’interaction entre la malnutrition et l’ostéoporose à titre d’exemple.

L’anomalie sous-jacente à l’ostéoporose est une diminution de la masse osseuse et une détérioration microarchitecturale du tissu osseux. [12] Un nombre considérable de données probantes indiquent que la nutrition est importante dans le processus morbide de cette maladie. La plupart des patients ayant des fractures proximales du fémur sont sous-alimentés et la teneur minérale de leurs os est réduite. [13] La sous-nutrition entraîne la perte de poids et réduit la masse musculaire, ce qui peut avoir des répercussions sur les changements liés à l’âge de la teneur minérale des os. [13] En plus de la perte de poids, la malnutrition protéique chronique (détectée par un faible taux de sérum-albumine) peut aussi être un prédicteur important de la perte osseuse. [13]

1.

Quelles répercussions une fracture ostéoporotique peut-elle avoir sur l’état de santé d’un patient qui est déjà dénutri?

2.

Pensez à des façons dont la mauvaise alimentation peut avoir des répercussions sur les processus morbides d’autres maladies pour lesquelles le régime alimentaire joue un rôle clé, comme le diabète ou la cardiopathie. Faites une recherche documentaire rapide pour en apprendre davantage sur l’interaction entre la nutrition et le processus morbide d’une maladie de votre choix.

Indiquez les résultats de votre recherche ci-dessous.

_________________________________

3. Conseil national du bien-être social. Guide des pensions 1999. Ottawa, ministre des Travaux publics et Services gouvernementaux Canada, 2002.

7. Wolfe, WS, Frongillo, EA, Valois, P. Understanding the experience of food insecurity by elders suggests ways to improve its measurement. The Journal of Nutrition 2003;133:2762-9.

8. Che, J, Chen, J. L’insécurité alimentaire dans les ménages canadiens. Rapports sur la santé (Statistique Canada, catalogue 82-003). 2001;12:11-22.

9. Ministre des Travaux publics et Services gouvernementaux Canada. Alimentation saine et vieillissement en santé – Atelier sur le vieillissement en santé. 2002. Disponible au www.phac-aspc.gc.ca/seniors-aines/pubs/workshop_healthyaging/nutrition/nutrition1_f.htm. Accès en août 2005.

10. Wellman, NS, Weddle, DO, Kranz, S, Brain, CT. Elder insecurities: Poverty, hunger and malnutrition. Journal of the American Dietetic Association. 1997;97:S120-2.

11. Sun Lee, J, Frongillo, EA. Nutritional and health consequences are associated with food insecurity among US elderly persons. The Journal of Nutrition. 2001;131:1503-9.

12. Leonard, BJN, Chi-Wai Yeung, J, Editors. The Toronto Notes 2005.Toronto, Toronto Notes Medical Publishing, 2005.

13. Coin, A, et al. Bone mineral density and body composition in underweight and normal elderly subjects. Osteoporosis International. 2000;11:1043-50.

All references for this section