Site Home   Le genre et la pauvreté       Introduction to Gender and Health   The Gender Lens Tool

Qu’est-ce qui exerce une influence sur l’état nutritionnel?

Jacques

Image
Health Canada website and Media Photo Gallery, Health Canada, http://www.hc-sc.gc.caReproduced with the permission of the Minister of Public Works and GovernmentServices Canada, 2006.

Jacques est un professeur retraité de 71 ans. Il est divorcé, vit seul en appartement et a beaucoup d’amis dans l’édifice avec qui socialiser. Sa mobilité est limitée par de l’arthrite dans les hanches et les genoux. Il ne peut plus conduire et dépend de sa fille ou d’un ami pour le transport. Sa situation financière est relativement bonne, mais quand des dépenses imprévues se présentent, il diminue la qualité ou la quantité de nourriture qu’il achète pour joindre les deux bouts.

Habituellement, Jacques aime cuisiner et a bon appétit. Parfois, quand il se sent particulièrement fatigué, il n’a pas le goût de se préparer un repas, mais prend quand même la peine de manger. Jacques porte des dentiers, mais n’a aucune difficulté à mastiquer la nourriture et à l’avaler.

 

1.

Quels sont certains facteurs pouvant contribuer à une diminution de l’état nutritionnel de Jacques?

2.

Quels sont certains facteurs pouvant protéger Jacques et l’aider à maintenir un bon état nutritionnel?

3.

Comment la situation de Jacques pourrait-elle changer si son arthrite devenait plus invalidante ou s’il ne pouvait plus se fier à sa fille ou à ses amis pour le transport?

La situation de Jacques indique que le revenu, bien qu’important, n’est pas le seul déterminant de l’état nutritionnel des personnes âgées. Il y a de nombreux facteurs qui contribuent au risque que les personnes âgées n’aient pas l’accès voulu à la nourriture dont ils ont besoin [7] :

  • manque d’argent pour la nourriture;

  • manque de nourriture en raison de limites au niveau du transport;

  • nourriture insuffisante en raison de la santé ou de limites au niveau de la mobilité;

  • manque de motivation pour cuisiner et manger.

 

De plus, avec la confusion et la perte de mémoire, il peut être difficile pour les personnes âgées de se rappeler ce qu’elles ont mangé, quand elles l’ont fait et en quelle quantité. La dépression peut aussi faire diminuer l’appétit. [10] Une bouche, des dents et des gencives en santé sont aussi importantes pour une bonne alimentation. Des dents manquantes et des dentiers mal ajustés peuvent contribuer à une mauvaise alimentation. [10] La capacité de mâcher et d’avaler la nourriture est un autre aspect important. [10]

Si le partage des responsabilités familiales était clairement défini selon le genre, le décès ou la maladie du conjoint peut créer d’importants problèmes, tant pour les hommes que les femmes.

 

_________________________________

7. Wolfe, WS, Frongillo, EA, Valois, P. Understanding the experience of food insecurity by elders suggests ways to improve its measurement. The Journal of Nutrition 2003;133:2762-9.

10. Wellman, NS, Weddle, DO, Kranz, S, Brain, CT. Elder insecurities: Poverty, hunger and malnutrition. Journal of the American Dietetic Association. 1997;97:S120-2.

All references for this section