Site Home   Le genre et la pauvreté       Introduction to Gender and Health   The Gender Lens Tool

Persistance de la pauvreté dans le vieillissement de la population

Entre 1996 et 2001, 5,5 % de tous les Canadiens, et 11,1 % de ceux de plus de 65 ans, étaient pauvres durant toute cette période. [1] Compte tenu du fait que les personnes seules et les couples pauvres de plus de 65 ans tirent 90 % de leur revenu des paiements de transfert gouvernementaux [1], une source de revenu relativement fixe, il n’est pas surprenant qu’ils soient incapables d’échapper à la pauvreté. Parmi les personnes âgées qui étaient pauvres au cours de la période de deux ans de 1993 et 1994, 85 % avaient un revenu qui variait de moins de 2 000 $. [5]

Une réussite?

Ce chiffre, tiré du Profil de la pauvreté de 2001 du Conseil national du bien-être social [1], illustre une tendance dans les taux de pauvreté chez les personnes âgées similaire dans toutes les provinces. Remarquez l’écart constant entre les taux de pauvreté des hommes et des femmes.

 

Image

 

La diminution des taux de pauvreté depuis 1980 est grandement attribuable à l’augmentation de l’aide gouvernementale. [4] Toutefois, de récentes preuves laissent entendre que les taux de pauvreté commencent à se stabiliser [1] et, comme discuté précédemment, que la pauvreté est encore un important problème pour les aînés canadiens.

_________________________________

1. Conseil national du bien-être social. Profil de la pauvreté, 2001. Ottawa, ministre des Travaux publics et Services gouvernementaux Canada, 2004.

4. Association canadienne de santé publique. Board of Directors Discussion Paper. Health Impacts of Social and Economic Conditions: Implications for Public Policy. 2001. Ottawa, Association canadienne de santé publique, Ottawa.

5. Lochead, C, Scott, K. La dynamique de la pauvreté chez les femmes au Canada. 2000. Ottawa, Conseil canadien de développement social.

All references for this section