Site Home   Le genre et la pauvreté       Introduction to Gender and Health   The Gender Lens Tool

Les faits

  • Le tiers des jeunes qui vivent dans une famille qui reçoit de l’aide sociale ont au moins un problème de santé chronique.

  • Le taux de mortalité des jeunes de la rue est 13 fois plus élevé que chez les autres jeunes; et, ils meurent de maladies évitables.

  • Comme les autres sans-abri, les jeunes de la rue ont des problèmes liés au manque de propreté, à une alimentation inadéquate et à l’exposition aux éléments. Comme les jeunes de la rue sont moins âgés et encore en croissance, ils sont plus vulnérables à ces problèmes, ainsi qu’à la violence, à la drogue, à l’alcool, aux maladies transmises sexuellement et aux problèmes de santé mentale liés à la vie dans la rue.

  • On a assisté à une hausse de l’usage des drogues injectables, de l’hépatite et de l’infection à VIH chez les jeunes de la rue qui, malgré qu’ils soient très actifs sexuellement –sont nombreux à travailler dans la prostitution – et à avoir des rapports sexuels non protégés.

Image
Source: Health Canada website and Media Photo Gallery, Health Canada, http://www.hc-sc.gc.ca Reproduced with the permission of the Minister of Public Works and Government Services Canada, 2006.