Site Home   Le genre et la pauvreté       Introduction to Gender and Health   The Gender Lens Tool

Gestion de l’insécurité alimentaire

1.

Combien dépensez-vous par mois pour vous loger? Quel pourcentage de votre budget mensuel total cela représente-t-il?

2.

Combien dépensez-vous par mois pour votre nourriture?

3.

Que feriez-vous pour augmenter le montant d’argent dont vous disposez pour la nourriture?

 

La gestion de l’insécurité alimentaire représente un défi de taille. La plupart des personnes survivant avec un faible revenu dépensent la majeure partie de leur budget sur l’habitation. En fait, les utilisateurs de la banque alimentaire de Toronto dépensent en moyenne 63 % de leur revenu mensuel pour se loger. Les coûts se rattachant à la nourriture sont plus faciles à manipuler et, par conséquent, les gens peuvent dépenser moins sur la nourriture quand les dépenses liées à leur logement augmentent, par exemple, durant les temps particulièrement froids.

 

Les stratégies liées au revenu pour éviter la faim comprennent les tentatives visant à augmenter l’entrée d’argent et à jongler avec le budget. L’utilisation de telles stratégies par les foyers canadiens aux prises avec l’insécurité alimentaire a été analysée dans l’Enquête nationale sur la santé de la population de 1998-1999. Cette recherche a révélé que :

  • 57 % utilisaient des coupons ou retournaient les bouteilles;

  • 49 % reportaient le paiement de leurs factures;

  • 46 % mangeaient de la nourriture moins chère;

  • 40 % empruntaient de l’argent;

  • 28 % sautaient des repas ou mangeaient moins;

  • 22 % recevaient de la nourriture des &oeliguvres de bienfaisance;

  • 20 % empruntaient de la nourriture;

  • 14 % vendaient leurs biens;

  • 9 % achetaient de la nourriture à crédit.