Site Home   Le genre et la pauvreté       Introduction to Gender and Health   The Gender Lens Tool

Insécurité alimentaire chez les populations des Premières nations et des Inuits qui vivent dans les réserves

Bien que l’information sur l’insécurité alimentaire dans cette population soit limitée, les données disponibles laissent entendre que l’insécurité alimentaire est un problème majeur dans les réserves des Premières nations. Par exemple, à Kugaaruk, au Nunavut, en 2001, 83 % des ménages ont connu l’insécurité alimentaire, et à Fort Severn, en Ontario, le pourcentage était de 70 %. Plusieurs questions clés se rattachent à l’insécurité alimentaire dans cette population. Premièrement, la nourriture vendue au marché est dispendieuse, souvent non disponible, de mauvaise qualité et de moindre valeur nutritive. Il y a aussi des obstacles à la consommation des aliments récoltés dans le milieu local, dont le manque d’équipement, les goûts changeants, la perte de compétences et les dépenses liées à la préparation. La contamination de l’approvisionnement alimentaire et le changement de climat sont deux autres importants points à prendre en considération.

Image
Source: Health Canada website and Media Photo Gallery, Health Canada, http://www.hc-sc.gc.ca Reproduced with the permission of the Minister of Public Works and Government Services Canada, 2006.