Site Home   Le genre et la pauvreté       Introduction to Gender and Health   The Gender Lens Tool

La pauvreté comme déterminant de la santé

Le lien étroit qui existe entre la santé et le statut social est grandement connu tout comme le fait que les personnes des classes sociales plus élevées sont en meilleure santé et vivent plus longtemps que celles des classes sociales moins élevées. Cela est vrai, que l’on utilise le revenu, l’éducation ou un autre indicateur socioéconomique et quel que soit le résultat pour la santé utilisé. [1] La santé s’améliore avec l’augmentation de la classe sociale. Alors, non seulement les membres les plus démunis de la société ont-ils une mauvaise santé, mais l’état de santé diminue au fur et à mesure que l’on descend dans l’échelle socioéconomique, ce qui a des répercussions sur l’ensemble de la population. [2]

Examinez les énoncés qui suivent. Ils ne sont que quelques exemples des nombreuses façons dont le revenu influe négativement sur la santé.

  • Le risque de dépression augmente au fur et à mesure que le revenu diminue. Par exemple, 13 %des femmes du groupe au revenu le plus bas ont déclaré souffrir de dépression contre 5 % des femmes du groupe au revenu le plus haut. [3]

  • Les femmes au revenu inférieur qui demandent de l’aide pour des problèmes de santé mentale sont plus susceptibles de recevoir des médicaments que de la psychothérapie, ce qui les laisse aux prises avec le même stress et peu de soutien social. [1]

  • Les hommes canadiens qui se trouvent dans le quart supérieur de la distribution du revenu peuvent espérer vivre 6,3 années de plus et 14,3 années de plus sans incapacité que ceux du quart inférieur. [3]

  • Le taux global de mortalité infantile au Canada est de 5,8 par 1 000. Toutefois, ce taux est de 5,0 dans le groupe au revenu le plus élevé et de 7,5 dans le groupe au revenu le moins élevé. [3]

  • Les Canadiens à faible revenu sont plus susceptibles de déclarer avoir consulté un médecin au cours de l’année précédente, mais sont plus susceptibles de déclarer des besoins non comblés en matière de santé. [3]

Dans le reste du module, nous explorerons ces répercussions de la pauvreté sur la santé et bien d’autres. Il est important de garder en tête que le lien entre la pauvreté et la santé est complexe et que la pauvreté ne contribue pas seulement à la mauvaise santé, mais que la mauvaise santé peut aussi contribuer à la pauvreté. Cette question sera traitée ailleurs dans le module.

_________________________________

1. Association canadienne de santé publique. Board of Directors Discussion Paper. Health Impacts of Social and Economic Conditions: Implications for Public Policy. 2001. Ottawa, Association canadienne de santé publique, Ottawa.

2. Donner, L. Women, income and health in Manitoba: An overview and ideas for action. 2002. Winnipeg, Women's Health Clinic.

3. Comité consultatif fédéral-provincial-territorial sur la santé de la population. Pour un avenir en santé – Deuxième rapport sur la santé de la population canadienne. 1999.

All references for this section