Site Home   Introduction au genre et à la santé       Introduction to Gender and Health   The Gender Lens Tool

Return

Compétences relatives au genre

À noter : Dans ce texte, l’utilisation du genre masculin inclut le genre féminin, à moins que le contexte indique clairement le contraire.

 

1.Expert médical

 

Compétence clé

 

    Le diplômé connaîtra la différence entre « sexe » et « genre ». De plus, il pourra utiliser le « sexospécificomètre » (Gender Lens Tool) afin d’examiner tout problème médical selon une perspective fondée sur les différences biologiques et sociales entre les hommes et les femmes.

 

Compétences favorables (objectifs)

 

L’étudiant est capable...

 

 

1.1 D’analyser le genre en tant que déterminant social de la santé

1.2 De décrire les interactions complexes entre les divers déterminants sociaux de la santé tout au long du cycle de vie

 

1.3 De décrire les concepts liés aux « différences » et d’expliquer comment la compréhension des différences peut être appliquée au milieu clinique

 

1.4 De décrire de quelles manières le sexe et le genre influencent les facteurs de risque, le diagnostic, le dépistage, le tableau clinique, les plans de gestion et le suivi de problèmes médicaux courants

 

1.5 De démontrer qu’il sait reconnaître la violence envers les femmes et les populations vulnérables (enfants, personnes handicapées, personnes âgées, etc.) et prendre des mesures à cet égard

 

 

2.    Communicateur

 

Compétence clé

 

    Le diplômé sera capable de recueillir de l’information du patient, de la famille ou de la collectivité et de synthétiser l’information recueillie selon une perspective fondée sur les différences biologiques et sociales entre les hommes et les femmes. Il sera capable de souligner les influences du genre et du sexe biologique sur la santé et de décrire des approches pour tenir compte de ces influences.

 

Compétences favorables (objectifs)

 

L’étudiant est capable...

 

 

2.1    De démontrer qu’il est sensibilisé à toutes les formes de différences (économiques, culturelles, sexuelles, religieuses, etc.) lorsqu’il communique avec les patients et/ou leurs familles

2.2    De démontrer qu’il peut trouver un terrain d’entente, respecter l’autonomie et favoriser la prise en charge par les patients de leur propre santé tout en reconnaissant que les populations marginalisées pourraient avoir eu des expériences négatives relatives aux soins de santé, ce qui les aurait rendues hésitantes à utiliser les services de santé

 

2.3    De démontrer la capacité d’interpréter les différences relatives au genre et au sexe biologique des patients et de discuter de l’effet des facteurs sociaux sur la santé

 

 

3.    Collaborateur

 

Compétence clé

 

    Le diplômé sera capable de consulter d’autres médecins et professionnels de la santé afin d’élaborer des stratégies pour tenir compte du genre et d’autres déterminants sociaux de la santé auprès des personnes et des populations.

 

 

Compétences favorables (objectifs)

 

L’étudiant est capable...

 

 

3.1 De démontrer qu’il peut élaborer un plan de gestion qui tient compte des facteurs reliés au sexe et au genre en collaboration avec les membres de l’équipe interdisciplinaire.

 

4. Gestionnaire

Compétence clé

 

        Le diplômé sera capable de trouver des moyens de rendre le système de santé canadien plus enclin à lutter contre les inégalités basées sur le sexe dans ses politiques et programmes.

 

Compétences favorables (objectifs)

 

L’étudiant est capable...

 

 

4.1    De décrire la différence entre le genre en tant que déterminant social de la santé et en tant que question d’équité entre les sexes4.2    De décrire les influences du genre dans l’histoire de la médecine au Canada et dans le monde ainsi que dans le système actuel d’éducation médicale

4.3    D’identifier les différences relatives au genre et les différences relatives au sexe dans le contexte de l’accessibilité à des soins de santé de qualité et de la prestation de ces soins en milieux de soins ambulatoires et hospitaliers et dans d’autres milieux de soins

 

 

 

5.    Promoteur de la santé

 

Compétence clé

 

    Le diplômé sera capable d’identifier les partis pris et préjugés sexistes dans l’accessibilité aux soins de santé et la prestation de ces soins et de proposer des façons de tenir compte du genre dans les soins aux patients.

 

Compétences favorables (objectifs)

 

L’étudiant est capable...

 

 

5.1    De cerner les influences du genre et les différences liées au sexe dans l’accessibilité aux soins de santé et la prestation de ces soins dans les secteurs formel et informel

5.2    De tenir compte des situations et des besoins changeants des patients et de répondre à ces besoins ainsi que de mobiliser les ressources appropriées de façon efficace

 

5.3    D’appliquer une vaste base d’information et de décrire la façon de mobiliser les ressources appropriées pour tenir compte des situations et des besoins changeants des patients et répondre à ces besoins

 

5.4    D’expliquer l’influence du genre sur la santé au niveau de la personne, de la famille, de la collectivité et à l’échelle mondiale

 

5.5    De décrire le rôle des médecins ainsi que des stratégies pour tenir compte du genre et de tous les déterminants sociaux de la santé pour les individus et les populations

 

5.6    De décrire comment l’interaction du genre avec les autres déterminants de la santé (éducation, ressources économiques, etc.) influe sur les résultats pour la santé

 

5.7    De démontrer qu’il peut reconnaître et lutter contre la violence et le déséquilibre de pouvoir au niveau du patient, de la collectivité et de la société

 

 

6.    Érudit

 

Compétence clé

 

    Le diplômé sera capable de reconnaître et d’analyser les partis pris et les préjugés sexistes dans la conception, la mise en &oeliguvre et l’analyse des recherches.

 

Compétences favorables (objectifs)

 

L’étudiant est capable...

 

 

6.1    De faire un examen critique des données probantes sur le genre en tant que déterminant de la santé

6.2    D’inclure l’analyse des influences du genre et du sexe dans tout examen des données probantes ou des écrits

 

6.3    De décrire comment on peut intégrer la compréhension du genre et des déterminants sociaux de la santé dans les normes de pratique existantes

 

6.4    D’interpréter et d’appliquer les données probantes et les normes de pratique actuelles dans le contexte du patient individuel

 

 

7.    Professionnel

 

Compétence clé

 

    Le diplômé sera capable d’effectuer ses tâches cliniques sans parti pris ni préjugé et d’une manière impartiale où tous les patients et leurs familles se sentent en sécurité et reçoivent des soins de qualité.

 

Compétences favorables (objectifs)

 

L’étudiant est capable...

 

 

7.1    De démontrer une conscience de soi et d’expliquer l’influence possible du style d’apprentissage et du type de personnalité sur le cheminement de carrière personnel

7.2    De réfléchir à sa propre socialisation dans la perspective du genre et des différences entre les hommes et les femmes (en grandissant et du point de vue médical) et de décrire les effets possibles sur soi-même en tant médecin

 

7.3    D’entreprendre et de diriger une entrevue médicale qui tient compte des effets sur la santé des questions liées au genre et des autres déterminants sociaux de la santé

 

7.4    D’évaluer ses propres attitudes et croyances liées aux soins de patients du sexe opposé ou d’orientation sexuelle différente ou non familière et de décrire l’impact sur les soins

 

7.5    De démontrer qu’il peut offrir des soins de confort aux personnes à toutes les étapes du spectre du genre et de la sexualité tout en reconnaissant le besoin d’améliorer ses propres compétences et connaissances

 

7.6    De démontrer qu’il peut et est prêt à utiliser des stratégies pour combattre tout parti pris, préjugé ou hypothèse susceptible de nuire à la prestation de soins aux patients

 

7.7    De décrire le processus à suivre pour signaler les cas soupçonnés de mauvais traitements et d’abus de patients ainsi que les mesures initiales pour aider le patient

 

7.8    D’identifier les personnes au sein de la faculté ou les autres ressources universitaires à la disposition des étudiants de médecine qui sont victimes de harcèlement ou qui ont des questions ou préoccupations à ce sujet

 

7.9    D’agir tout en étant conscient du déséquilibre de pouvoir dans la relation médecin-patient et du potentiel d’abus de ce pouvoir.

 

 

Shayna Watson pour le Projet du programme d’études collaboratif sur le genre et la santé, avril 2008

 

 

 

 


Return